Jeux de hasard en ligne en 2022 : à quelles tendances le secteur doit-il s’attendre ?

Jeux de hasard en ligne en 2022 : à quelles tendances le secteur doit-il s’attendre ?

Selon Statista, en 2020, le volume mondial du marché des jeux de hasard en ligne était de 66,7 milliards USD. D’après les pronostics, le marché atteindra une valeur de plus de 92,9 milliards USD en 2023. C’est une bonne raison de se pencher sur les tendances qui vont de pair avec ce développement. De nombreux avis circulent actuellement concernant les tendances ; on peut donc se poser la question suivante : quel est l’état actuel des choses et quelles sont les tendances vraiment réalistes ? Pour répondre à cette question, nous avons récemment tenu un webinaire avec deux experts du secteur des jeux d’argent : Philippe Joos, Head of Product chez Napoleon Games & Casino et Dave Pilgrim, Senior Product Manager chez Sky Betting & Gaming.

Afin de conserver et même de faire progresser leur part de marché, les casinos en ligne et sites de paris devraient garder un œil sur ces tendances en 2022 :

1. Les cryptomonnaies

Cela fait longtemps que les cryptomonnaies, telles le bitcoin, l’ethereum et le dogecoin, ne sont plus un sujet réservé aux spécialistes. Elles ont le potentiel d’être complémentaires aux monnaies classiques, voire, dans certains domaines, de les remplacer. Cependant, lorsqu’elles s’en servent pour leur offre en ligne, les entreprises concernées doivent faire attention à plusieurs éléments.

Une promesse essentielle des cryptomonnaies est l’anonymat : il est impossible, ou au moins très difficile, de sourcer une transaction réalisée par ce moyen de paiement. C’est donc un mode idéal pour les utilisateurs et utilisatrices qui accordent une grande importance à l’anonymat dans le cadre de leurs activités. Cela peut constituer un grand pas s’agissant de la protection des données, mais un pas dans la mauvaise direction pour les jeux d’argent en ligne. En Allemagne, dans le cadre du traité d’État sur les jeux de hasard, les opérateurs ont obligation de connaître l’identité de leurs clients et clientes afin, notamment, de pouvoir intervenir en cas d’indices d’addiction. Ces contrôles « Know your Customer » servent non seulement à protéger les utilisateurs et utilisatrices, mais aussi à prévenir la corruption dans les jeux d’argent. L’anonymat permis par les cryptomonnaies n’est donc pas ici un avantage.

De plus, même si les cryptomonnaies rencontrent de plus en plus de succès, elles ne se sont pas encore vraiment imposées auprès du grand public. Ainsi, les casinos en ligne et les sites de paris n’ont pas – encore – intérêt à intégrer ce moyen de paiement à leur application. Une fois qu’elles seront plus largement répandues, les opérateurs pourront alors songer à se servir des cryptomonnaies dans leur application et à trouver un moyen de contourner l’anonymat qui les accompagne.

2. La réalité virtuelle et la réalité augmentée

Ici aussi, on peut voir une forte tendance en faveur de nouvelles technologies. Si, il y a encore dix ans, les utilisateurs et utilisatrices se contentaient de jouer sur leur portable, leurs attentes envers les applications de jeux d’argent ont fortement augmenté. Les graphismes 3D et l’utilisation de son propre avatar ne sont qu’un exemple de ce que les applications modernes proposent aux utilisateurs et utilisatrices.

L’annonce de Facebook/Meta de créer le Metaverse, en particulier, a donné un élan à ce domaine et l’aspect immersif des jeux en sera favorisé. Certains jeux de hasard en ligne se sont déjà adaptés à la tendance de la réalité virtuelle : PokerStars Sport, par exemple, propose déjà un produit en RV. La commande gestuelle, les avatars 3D et la réaction immédiate des autres joueurs et joueuses rapprochent encore l’expérience de poker numérique de celle vécue autour d’une vraie table.

Mais même la tendance à la RV et la RA a ses limites : le matériel nécessaire pour jouer, comme les casques et autres périphériques, reste relativement cher, ce qui crée une barrière à l’entrée très élevée. En fin de compte, l’objectif est de proposer les parties de poker en ligne au plus grand nombre d’utilisateurs et d’utilisatrices possible, sans les obliger à acheter de coûteux équipements.

3. Les paris sur l’e-sport

Les paris sur les jeux vidéo en ligne ont changé la donne pour les bookmakers, en offrant une nouvelle expérience client basée sur des données, des paris précis, ainsi que plus de possibilités de parier au cours de la partie. Tom Warburton a déjà abordé, sur notre blog, les autres avantages qu’apporte ce mode de paris.

Cependant, les experts Philippe Joos et Dave Pilgrim sont sceptiques quant au fait que les paris sur l’e-sport constituent une tendance pour 2022. Pendant la pandémie, les paris sur des jeux en ligne tels que FIFA ont pris de l’ampleur, tandis que pour d'autres genres, comme DOTA 2, ils ne suscitent manifestement pas un intérêt croissant. Tous deux en sont venus à la conclusion que les paris sur les jeux en ligne n’étaient qu’un substitut aux paris sur les sports réels pendant une période où ceux-ci ne pouvaient avoir lieu.

Les pronostics ayant annoncé une croissance des paris sur l’e-sport sont donc erronés. Selon une étude menée par l’entreprise de Joos, Napoleon Games & Casino, les parieurs et parieuses accordent peu de confiance à l’e-sport parce que les parties se déroulent sur ordinateur et semblent donc plus faciles à manipuler que dans les sports classiques, bien que les scandales liés au « vrai » sport soient monnaie courante. Un manque de compréhension technique de la technologie pourrait en être la cause.

4. Les objets personnels connectés

Les montres connectées ont de plus en plus de succès, que ce soit pour suivre sa forme physique ou pour recevoir des messages directement au poignet. Elles sont également de plus en plus performantes. Il n’est donc pas étonnant que ces nouveaux appareils aient éveillé l’intérêt de l’industrie du jeu. Des opérateurs tels que Playtech proposent déjà des applications de machine à sous pour les montres Apple.

Les avantages pour les opérateurs sont évidents. Une montre connectée est encore plus près du corps, donc de l’inconscient des utilisateurs et utilisatrices qu’un smartphone ; ainsi, une envie de faire une petite partie peut être plus rapidement satisfaite. De plus, les objets personnels connectés ont actuellement un design plus compact que les téléphones. Sur un petit écran, les joueurs et joueuses ne voient que les informations nécessaires pour le jeu et ne sont donc pas distraits par un grand nombre de boutons.

Néanmoins, les applications de jeux de hasard sur les objets personnels connectés restent encore une niche, car les casinos en ligne et les sites de paris sont plutôt créés pour ordinateur ou smartphone. Outre watchOS et WearOS, il existe encore une multitude de systèmes d’exploitation propriétaires qui se partagent le marché. Et même chez un seul fabricant, les modèles diffèrent beaucoup ; certains ont un écran rond, d’autres, un écran carré ou encore un écran hybride mécanique et numérique.

5. Bâtir une communauté

Parler à ses amis des paris que l’on a faits et raconter des anecdotes à ce sujet est un vrai plaisir. On peut donc utiliser ce besoin de communication et bâtir une communauté dans son propre bureau de paris virtuel. Il en existe déjà des exemples :

  • Le site de paris en ligne Sky Betting a une fonction « Request a Bet », par laquelle les clients et clientes s’associent pour créer un pari et participer à une cagnotte. L’intérêt est cependant faible de la part des utilisateurs.

  • Napoleon Games a récemment été acheté par le groupe Superbet, qui dispose d’un excellent produit de communauté. Ici, les utilisateurs et utilisatrices peuvent suivre les paris de leurs amis et amies, leur lancer des défis, leur laisser des commentaires, etc.

  • Un produit de l’entreprise Betbull permet à des personnes (ne se connaissant pas) d’afficher publiquement des paris pour que d’autres personnes puissent parier dessus. Pilgrim appelle ce modèle « betting with the herd ».

Bien qu’il en existe déjà quelques modèles, les communautés de paris ne rencontrent pas de succès dans tous les pays. Alors que de telles communautés sont particulièrement appréciées dans la Belgique natale de Joos, elles sont presque inconnues chez Pilgrim, en Angleterre.

À des exploitants de sites de paris en ligne qui voudraient lancer une nouvelle fonctionnalité sur un nouveau marché, les deux experts recommandent de commencer par mener une étude locale, auprès de locuteurs natifs. Il sera ainsi possible de connaître les souhaits concrets des utilisateurs et utilisatrices dans ce territoire. Dans ce webinaire, vous pourrez voir en quoi Applause a aidé à cet effet l’entreprise allemande de jeux de hasard Whow Games.

6. Les micro-paris

Faire un micro-pari consiste à parier, non sur le résultat d’une rencontre sportive, mais sur certains événements courts qui peuvent se produire pendant cette rencontre. Des opérateurs comme le géant américain des paris DraftKings lancent, pendant un match, des « Micro Events », dans le cadre desquels les spectateurs et spectatrices peuvent parier sur leur issue. Par exemple, pendant un match de basket, on peut parier sur un joueur ou une joueuse et ses paniers : « Le prochain panier apportera-t-il deux ou trois points ? » ou « Combien de points en tout marquera le joueur ou la joueuse ? ». C’est une IA qui décide à quel moment commence un « micro-événement », en se basant sur les règles et les statistiques de l’équipe.

L’investissement est élevé pour les opérateurs de paris en ligne, car il faut mettre en œuvre ici de nouvelles technologies comme l’IA et l’apprentissage automatique. Il serait donc bon qu’ils se penchent sur ces technologies avant de prendre une décision.

7. Un design amélioré

Une tendance que tous les opérateurs de casinos en ligne et de sites de paris devraient prendre à cœur, c’est l’exigence croissante des utilisateurs et utilisatrices concernant le design de l’application. Nous avons déjà rédigé un article sur le blog évoquant les éléments clés d’une bonne application de jeux de hasard en ligne. En voici quelques exemples :

  • Ne pas se contenter de suivre les évolutions légales, mais bien les prévoir

  • Créer une stack technique modulaire afin de pouvoir activer ou désactiver des fonctionnalités selon les besoins

  • Rendre l’accès aux offres de jeux le plus simple possible pour les nouveaux utilisateurs et utilisatrices

  • Permettre aux utilisateurs et utilisatrices de filtrer les offres de paris et de masquer les paris inintéressants

Selon Joos et Pilgrim, afin de démarquer son offre de celle des nombreux concurrents, il faut observer les exigences légales et les mettre en œuvre dans son application. De plus, la localisation d’une offre de casino ou de paris internationale doit dépasser la traduction pure. Il est crucial d’appréhender le fonctionnement du marché local ainsi que la future réception de l’offre.

8. Un jeu plus sûr, dit « Safer Gambling »

Suite à de nouvelles directives légales, comme le traité d’État sur les jeux de hasard qui vient d’entrer en vigueur en Allemagne, on verra arriver sur le marché de plus en plus de casinos en ligne et de sites de paris mettant l’accent sur un jeu plus sûr. Et cela a ses avantages : selon Joos, les clients et clientes tendent davantage à utiliser des offres pour lesquelles ils et elles sont sûrs de la sécurité de leurs données et celle de leur argent. On peut ainsi formuler cette tendance pour 2022 : s’en tenir au strict nécessaire en matière de sécurité ne sera pas suffisant.

Les exploitants devraient, au contraire, être conscients de leur responsabilité et aller plus loin que les exigences légales : des fenêtres pop-up avertissant les utilisateurs et utilisatrices après un certain temps de jeu ou des limites de paiement individuelles plus étroites que celles prescrites par la législation peuvent accroître la réputation de l’offre.

De toute façon, personne ne voudrait que l’application du casino en ligne, ou assimilé, pour lequel il ou elle travaille mette autrui en danger.

9. Les offres de jeu des grandes entreprises du divertissement

Une tendance qui s’imposera très probablement l’année prochaine est l’offre des grandes entreprises du divertissement comme Disney, Netflix et Amazon en matière de jeux d’argent. Chez Disney, par exemple, on songe déjà à intégrer le marché des jeux de hasard et Netflix étudie les options d’offre de jeux vidéos allant de pair avec son offre de films. Amazon souhaite étendre son offre de séries et films au streaming de foot en direct ; des possibilités de paris associés pourraient également suivre.

Les opérateurs de casinos en ligne et de sites de paris devraient garder un œil sur ces tendances. Ainsi, ils pourront adapter leurs offres le moment venu.

10. Les paris aux États-Unis

Serait-il possible que 2022 soit l’année où les jeux d’argent en ligne s’imposeront vraiment aux États-Unis ? De plus en plus d’État américains légalisent les paris et ouvrent ainsi le marché aux opérateurs.

Jusqu’alors, les jeux de fantasy présentaient un immense potentiel aux États-Unis. Ils ont permis aux Américains et Américaines de jouer d’une façon qui n’est pas vraiment celle d’un jeu de hasard : il s’agit d’un jeu rémunéré, grâce auquel on peut gagner de l’argent.

Il s’agit ici de clients et clientes à fort potentiel de conversion, qui se sont déjà montrés prêts et prêtes à payer pour jouer – comme au poker, où l’on place son argent dans un pot que remportera le gagnant ou la gagnante.

Conclusion

Toutes ces tendances ne se réaliseront pas. Pour cette raison, les sites de paris et les casinos en ligne devraient se tenir régulièrement informés des innovations techniques et suivre les actualités. Ce n’est qu’ainsi qu’ils pourront s’assurer de ne passer à côté d’aucune tendance et de conserver leur offre à jour.

Il est bon de mettre une tendance à profit dès qu’elle se dessine : Applause aide les exploitants de sites de paris et de casinos en ligne à créer des expériences numériques uniques pour les utilisatrices et utilisateurs finaux. Peu importe qu’il s’agisse de nouvelles fonctionnalités ou de nouveaux moyens de paiement ; ce qui compte, c’est de faire tester ces nouveautés à des utilisateurs et utilisatrices réels. Dans notre livre électronique, vous pouvez découvrir comment les opérateurs de sites de paris et de casinos en ligne peuvent renforcer la fidélité de leurs clients et clientes.

Vous voulez afficher plus de résultats similaires?
Florian Sasse
Communications Manager
Temps de lecture: 5 min

Comment optimiser l’expérience de vos clients lors de la recharge d’un véhicule électrique

Voici comment des entreprises proposent une expérience transparente de recharge de véhicules électriques grâce au testing UX, fonctionnel ou de paiements.

10 conseils pour optimiser l'intégration des utilisateurs dans les jeux d'argent en ligne

Lorsque les nouveaux parieurs sont rapidement opérationnels, tout le monde est gagnant

Ce à quoi les détaillants doivent s'attendre pour la période des fêtes de fin d'année 2021

Les clients prévoient de plus acheter en magasin, de profiter d'expériences omnicanales et d'utiliser des moyens de paiements numériques