5 façons pour les product managers d’utiliser efficacement le crowdsourcing
UX Corner

5 façons pour les product managers d’utiliser efficacement le crowdsourcing

Marvin Burman • 30 mai 2017

“La diversité et l’indépendance sont importantes parce que les meilleures décisions collectives sont le produit du désaccord et du concours, pas un consensus ou un compromis.” ~ James Surowiecki dans “The Wisdom of Crowds”

Après une séries de désastres maritimes au début des années 1700, le besoin d’une meilleure précision durant les longs voyages est devenu évident. Le gouvernement de Grande-Bretagne a offert au public une récompense monétaire à quiconque trouvait la meilleure manière de mesurer la position longitudinale d’un navire. En 1714, après avoir fait passer le Longitude Act, le Longitude Reward (Prize) était né.

Au fil des ans, les organisations gouvernementales et non-gouvernementales ont fait part de leurs problèmes au public et ont lancé des appels afin de trouver des solutions à ces problèmes. Ce n’est pas toujours gratuit mais généralement cela coute moins que d’embaucher des employés. La sagesse des foules existe réellement.

En 2005, Jeff Howe formula le nom parfait pour ce phénomène : le crowdsourcing. 10 ans plus tard, une rapide recherche du mot « crowdsourcing » sur Google nous donne des millions de pages web.

En 2014, 85% des plus grandes marques internationales avaient utilisé le crowdsourcing durant la décennie précédente.

Comment un product manager peut utiliser le crowdsourcing pour remplir ses responsabilités ?

Crowdsourcer une étude de marché

Pour certains product managers, les études de marché peuvent être très chronophages. Pour d’autres, les couts que cela implique rendent l’obtention de données de sources secondaires plus adéquate. Les sources secondaires peuvent être des rapports ou études menés par d’autres entreprises dans leur secteur, des agences gouvernementales, des associations professionnelles, des sources médiatiques, etc.

Heureusement, avec la technologie moderne, il est plus facile que jamais pour les consommateurs d’exprimer leurs opinions. En prime, les études de marché faisant appel au crowdsourcing peuvent compléter les recherches issues de sources secondaires mentionnées plus tôt.

Les études de marché peuvent faire appel au crowdsourcing de plusieurs manières incluant, sans s’y limiter, les suivantes :

Via les réseaux sociaux : Si vous avez une page Facebook, vous pouvez créer un concours de vote Facebook. Demandez à vos fans de voter pour leur couleur de produit préférée, la meilleure utilisation du produit, leur méthode de livraison/achat préférée, etc. Un simple concours Facebook peut vous aider à avoir un meilleur insight des préférences de vos consommateurs.

Via une liste de diffusion : c’est une bonne option parce que les personnes dans vos listes de diffusion (certains d’entre eux au moins, en fonction de votre produit ou service) ont souscrit pour avoir des actualités ou informations sur vous. Envoyez un email à vos abonnés avec un lien vers une enquête à laquelle ils pourront répondre et vous donner des informations de première main sur leurs préférences.

Grâce aux entreprises de crowdsourcing commercial : quand vous n’avez pas de liste de diffusion ou de page Facebook, cette solution peut être avantageuse. Il y a des entreprises de crowdsourcing commercial qui peuvent aider à réaliser des études de marché. Par exemple : Crowdtap.

Les outils modernes d’enquête comme SurveyMonkey rendent plus facile la collecte et analyse de données. Quoi qu’il en soit, choisissez l’outil d’enquête qui a ce dont vous avez besoin pour que ce soit un succès.

Crowdsourcer des idées de produit

L’objectif : générer des idées de produits

Peut-être que votre étude de marché ne se déroule pas bien (du moins pas comme vous le voulez). Peut-être avez-vous l’impression de ne pas avoir assez d’informations pour décider de votre prochain produit. Peut-être êtes-vous bloqué dans une routine créative et vous avez seulement besoin de nouvelles idées.

N’attendez plus, demandez à vos consommateurs.

LEGO est un très bon exemple. Lego Ideas permet aux utilisateurs de soumettre des idées de produits Lego. Lorsque 10 000 personnes aiment une suggestion de produit, Lego le fabrique et le met sur le marché.

La récompense ? 1% des royalties des ventes du produit. Un exemple de produit qui est devenu réalité, c’est la machine à remonter le temps. Vous pouvez aller voir, il y a là des milliers d’autres idées de projets.

Bien-sûr, vous n’êtes pas obligé de suivre le modèle de Lego pour crowdsourcer des idées de produits. Vous pouvez utiliser les réseaux sociaux (Facebook) comme l’a fait Lay’s avec le concours « Do Us a Flavor ».

On a demandé aux consommateurs de proposer de nouvelles saveurs pour les produits Lay’s, la saveur gagnante étant récompensée d’1 millions de dollars. Le consommateur a décidé de ce que devait être le nouveau produit. C’est une validation évidente pour vous en tant que product manager.

Crowdsourcer le design du produit

Le design, les fonctions et l’ensemble des fonctionnalités d’un produit peuvent déterminer son attrait pour les consommateurs.

Peut-être que dans ce cas vous savez quel produit vous fabriquez, mais vous n’êtes pas encore fixé sur son design. Ou vous avez seulement besoin d’inspiration. Alors vous pouvez crowdsourcer le design du produit.

La plupart du temps vous pouvez le faire de deux manières :

  • Organisez un concours avec une récompense à la clé.

  • Concevez quelques échantillons de produits et demandez à vos consommateurs de choisir leur design préféré.

Les photos de célébrités sont souvent enjolivées numériquement avec un logiciel de retouche d’image pour les faire paraitre parfaites. Des législateurs féministes en France, Norvège et Grande-Bretagne ont annoncé qu’ils voulaient que les photos retouchées soit labellisées en tant que telles.

Pour aider à faire des logiciels qui reproduisent la perception humaine du avant/après la retouche photo, des centaines de personnes ont été recrutées en ligne pour comparer des images et déterminer les changements entre les photos sur une échelle de un à cinq, allant du moins retouché au considérablement retouché. Ce classement a été utilisé pour entrainer le logiciel à reproduire les perceptions humaines. Ceci est un bon exemple de comment le crowdsourcing peut éduquer les programmes de machine-learning.

Budweiser, eux, ont fait gouter à 25 000 consommateurs 12 variétés expérimentales de bière pour les aider à produire plus de sortes de bières répondant aux attentes des consommateurs.

Vous pouvez concevoir plusieurs variations et laisser les consommateurs choisir celle qu’ils aiment. Ça leur donne le sentiment d’avoir un rôle important dans le processus de design… et ça aide aussi à vendre.

Crowdsourcer le testing

Si vos produits comprennent des apps mobiles ou web, un site internet, etc. alors le testing en crowdsourcing peut fonctionner pour vous.

Cela a plusieurs avantages :

C’est rentable : Vous pouvez avoir des milliers de personnes sur des milliers devices qui testent votre app ou votre site sans employer des testeurs ou acheter des devices.

C’est rapide : Plus de personnes au travail (autrement dit la division du travail) veut souvent dire une execution plus rapide.

Ce n’est pas biaisé : Les crowd testers n’ont besoin de soutenir ou défendre aucune partie de votre app ou site. En effet comme ils ne travaillent pas pour vous, les phénomènes de biais de confirmation, de pensée de groupe et les préoccupations internes de votre entreprise n’affectent pas leur opinion.

Il y a la sagesse des foules : Dans le crowd testing il a une diversité d’opinions, une indépendance, une décentralisation et une agrégation. Dans son livre « The Wisdom of the Crowds », James Surowiecki dit que ce sont les quatre éléments d’une foule sage.

La localité : Vous pouvez tester si la nature, la langue, le formatage, etc. sont culturellement appropriés pour le public ciblé en menant des tests dans les régions de votre choix.

Choisissez une plateforme de crowd testing, testez vos produits, analysez les résultats, et ajustez votre site web ou app en fonction. Vous aurez des consommateurs satisfaits et peut-être un plus gros compte en banque pour le prouver.

Crowdsourcer les noms de produit

Faire appel au crowdsourcing pour trouver le nom d’un produit ne signifie pas toujours changer l’image de l’entreprise. Ce n’est pas forcément une étude de marché. Et ce n’est pas parce que votre créativité s’est envolée.

Aucune de ces affirmations n’est fausse en soi. Mais parfois il s’agit de faire sentir à vos consommateurs qu’ils sont liés à votre entreprise ou de renforcer l’interaction sociale.

Par exemple, les supermarchés Trader Joe’s ont demandé à leurs consommateurs de choisir un nom pour un produit plus tôt dans l’année. Dans l’introduction de l’annonce, Trader Joh’s disait :

« Pourquoi donc voulons-nous que VOUS choisissiez le nom de ce produit ? Nous pensons que vous seriez intéressés. Les bébés, les animaux, les voitures, les produits de Trader Joe’s - donner un nom est un casse-tête captivant. Si vous aimez la stimulation mentale, que vous trouvez attrayante la perpective de mettre un nom sur un produit pas encore commencé, exclusif à Trader Joe’s; ou que vous voulez seulement gagner—nous VOUS mettons au défi. »

Vous comprenez ce qu’ils ont fait là ? Même si vous entrez dans la compétition seulement pour la récompense, il n’y a aucun problème.

Si vous ne publiez pas votre concours sur votre blog, vous pouvez utiliser des sites web comme SquadHelp, NamingForce, NameStation, etc. pour organiser le concours. Vous pouvez promouvoir votre concours sur les réseaux sociaux et utiliser des publicités payantes pour encourager la participation.

Marvin Burman est vice-président des ventes chez Applause EU. Cet article est apparu à l’origine dans LinkedIn.