Digital Trends

Quelle est la clé d’un produit réussi ? L’expérimentation

Jean-Pierre Lambert • 16 mai 2018

En tant que Product Owner ou Product Manager, qu’est-ce qui selon vous fait qu’un produit est une réussite ?

Selon votre profil et vos expériences passées, différentes réponses sont possibles :

  • Impossible de créer un bon produit sans des bases techniques solides
  • Une super expérience utilisateur. Un design hors pair
  • Être novateur et original
  • Répondre au besoin des utilisateurs

Il y a du vrai dans chacune de ces réponses… Mais il faut creuser plus. La clé de la réussite n’est pas dans le produit lui-même, mais dans le processus de développement qui arrive à ce produit : itérer et expérimenter.

Cette méthode porte un nom : le Lean Startup.

Le Lean Startup : expérimenter et s’adapter plutôt que supposer

Le Lean Startup a été introduit par Eric Ries dans son livre éponyme.

Il y expose comment les start-up arrivent à concurrencer les plus grandes entreprises avec un budget comparativement dérisoire, et formalise cette manière de travailler en lui donnant un nom : le Lean Startup.

Le Lean Startup en quelques mots, c’est prendre conscience de toutes les hypothèses que nous faisons, et de les challenger via des expériences plutôt que de les prendre pour acquis. Prenons l’exemple d’un site de e-commerce.

Plutôt que de supposer :

Nos utilisateurs ont besoin de filtrer plus précisément le catalogue, afin de trouver plus facilement ce qu’ils recherchent.

… Reformulons les hypothèses. Il y en a en fait plusieurs, qui ne vous sauteront peut-être pas aux yeux.

Hypothèse 1 : Nos utilisateurs ne trouvent pas facilement ce qu’ils recherchent

Hypothèse 2 : Un filtre sur le catalogue permettra aux utilisateurs de trouver plus facilement ce qu’ils recherchent

Ainsi, nous supposions que les utilisateurs ont des difficultés pour trouver ce qu’ils recherchent, mais nous supposions également que la mise en place de filtres serait la solution. Il s’agit là de deux hypothèses.

La question est maintenant de savoir comment confirmer ou infirmer ces hypothèses. Il faut donc faire des expériences !

Cela peut prendre la forme de tests utilisateurs, de tests A/B, ou de développement incrémental. Nous pourrions ainsi développer un premier niveau de filtre simpliste, et l’étoffer si les retours sont positifs.

Votre succès est déterminé par votre vitesse d’apprentissage

On peut assimiler ces cycles d’expérimentation à de l’apprentissage :

  • Je prend du recul sur la situation, et je reformule ma compréhension sous forme d’hypothèses
  • Je fais des tests qui me permettent de valider ou invalider ces hypothèses
  • J’apprends : je peux tenir pour acquis une hypothèse, ou je découvre que j’avais une perception faussée de la situation

Cet apprentissage est la clé du succès de votre produit : c’est ce qui vous permettra de construire le bon produit, celui qui répond à un réel besoin et de manière innovante, via une expérience utilisateur addictive.

Plus vous apprendrez vite, plus vite pour réussirez à atteindre le succès de votre produit.

La question est de savoir si vous arriverez à apprendre suffisamment vite… Plus vite que vos concurrents, mais aussi – dans le cas d’une start-up – assez vite pour trouver votre marché avant de ne plus avoir de trésorerie.

Les pré-requis à l’apprentissage rapide

Il faut donc réussir à reproduire le plus vite possible ce cycle d’apprentissage.

On peut identifier trois pré-requis :

  1. Il faut construire et cultiver le bon état d’esprit ou mindset : on ne prend rien pour acquis, on remet en question ses idées pré-conçues
  2. On suit rigoureusement une méthode d’expérimentation : on note un certain degré de certitude sur toutes les hypothèses, et on doit systématiquement mener une expérience pour valider ou invalider les hypothèses à risque
  3. Le produit doit être construit de manière à permettre ces expérimentations rapides et fréquentes

Ce dernier point mérite qu’on s’y attarde plus particulièrement.

Pas d’excellence produit sans excellence technique

Comment réussir à mettre en place ces expérimentations constantes ?

En quelques mots, cela nécessite que le produit soit construit pour y arriver. Des choix techniques sont faits au coeur du produit pour qu’il puisse permettre ces expérimentations.

Cela vous surprend ?

Pourtant, tous les GAFA, ces “géants d’Internet” tels que Google, Apple, Facebook et Apple fonctionnent ainsi. Il est dit qu’Amazon déploie en ligne un changement de son produit toutes les 11,6 secondes… Tous ces innombrables changements comportent bien entendu des évolutions fonctionnelles et des corrections de bug, mais pour la plupart il s’agit plutôt de tests A/B : des expérimentations.

On peut parler d’excellence technique : d’un point de vue technique, votre produit doit être excellent. Cela ne veut pas dire que tout doit être parfait ; mais rien ne doit entraver la rapidité de développement et donc d’expérimentation.

Il est donc question de bien gérer la dette technique mais aussi de mettre en place des bonnes pratiques et de l’outillage comme le Continuous Delivery qui permet de fluidifier au maximum le déploiement en production, notamment en réduisant au maximum toute intervention manuelle.

L’excellence technique ne fait pas tout

Attention tout de même à ne pas perdre de vue le plus important : le produit.

Si l’excellence technique est une nécessité qui va permettre d’expérimenter rapidement et d’atteindre le succès pour votre produit, cela requiert une attention continue au produit.

Dit autrement, ce n’est pas l’excellence technique, seule, qui va vous apporter le succès. C’est bien votre focus permanent sur le produit qui vous permettra d’y arriver…

Pilotez donc votre excellence technique par vos contraintes et aspirations produit.

En résumé

Prenez du recul par rapport à vos idées pré-conçues et autres suppositions… À la place, Identifiez les hypothèses sous-jacentes et faites des expériences pour les valider ou invalider.

Ce travail d’hypothèses et d’expérimentation constitue un cycle d’apprentissage. Plus votre cycle d’apprentissage sera rapide, plus grandes seront vos chances de réussir.

Cependant, le produit doit être construit pour permettre d’être capable d’expérimenter souvent et rapidement. L’excellence technique est un prérequis à l’apprentissage rapide et donc au succès de votre produit.