Légalisation des jeux de hasard en ligne en Allemagne : quelles fonctionnalités un casino virtuel se doit-il de proposer ?

Florian Sasse
Temps de lecture: minutes

Sept fonctionnalités pour une application de jeu réussie

Depuis le 1ᵉʳ juillet 2021, les jeux de hasard en ligne sont autorisés dans tous les Länder allemands par le nouveau traité d’État sur les jeux de hasard. Ce traité régit les conditions cadres auxquelles doit se soumettre la pratique des jeux de hasard virtuels tels que les paris, les jeux de casino et les automates. Les objectifs principaux du traité d’État sont notamment d’assurer la protection de la jeunesse, de prémunir les joueurs et joueuses contre les escroqueries et de lutter contre l’addiction au jeu.

Le nouveau traité d’État impose également certaines règles aux développeurs et développeuses qui veulent par exemple mettre sur le marché une application de casino. Mais quelles sont les fonctionnalités essentielles à la réussite d’une application de jeu ? Et quelles sont les règles légales que les développeurs et développeuses doivent désormais observer ? Faisons un tour d’horizon.

1. Une interface utilisateur intuitive

Personne n’aime les applications où l’on se perd parmi une myriade de menus avant de trouver ce que l’on cherche. Selon une enquête YouGov, 24 % des sondés désinstallent toute application peu pratique. Pour cette raison, les développeurs et développeuses doivent s’assurer qu’il soit facile de s’orienter et de naviguer dans l’IU de leur appli. Concrètement, la situation du compte, les jeux disponibles et les actions principales, notamment ajouter et retirer du crédit, doivent être accessibles rapidement et à tout instant.

Une bonne interface utilisateur doit non seulement satisfaire les utilisateurs, mais aussi assurer l’observance du traité d’État. Selon les nouvelles règles, les joueurs et joueuses doivent pouvoir consulter à tout moment le solde de leur crédit sur leur compte, une vue d’ensemble de leurs dépenses ainsi que leur historique de jeu.

En outre, selon ce traité, la totalité des règles de jeu ainsi que le système de gain doivent être rapidement accessibles et présentés de façon intelligible. Il s’agit dans tout les cas d’une bonne pratique, ne serait-ce que pour éviter qu’un utilisateur perde de l’argent et puisse se détourner de l’application simplement parce qu’il a mal compris les règles.

2. De nombreux modes de paiement et un versement rapide

Il existe une multitude de méthodes de paiement – des services de paiement courants tels que Paypal à la carte bancaire, en passant par le versement en ligne par l’intermédiaire de l’établissement de crédit personnel. Afin de s’adresser à autant de joueurs et joueuses que possible, il est indispensable de supporter les méthodes de paiement courantes. Lorsqu’un utilisateur ou qu’une utilisatrice a enfin gagné à un jeu, il ou elle s’attend évidemment à recevoir son gain – et ce, dès que possible. Si le paiement se fait attendre trop longtemps, c’est la frustration assurée pour le joueur ou la joueuse, qui soupçonne bientôt une escroquerie.

À cet égard, les développeurs et développeuses doivent bien entendu songer à faire tester à des utilisateurs et utilisatrices réels les méthodes de paiement installées et le versement. Enfin, l’utilisation de l’application ne doit pas être compromise par le fait que la méthode de paiement préférée ne fonctionne pas ou que les gains n’ont pas été crédités sur le compte utilisateur de la façon la plus rapide et la plus simple possible.

3. Une sécurité complète

Pour les applications qui utilisent de l’argent réel, un solide concept de sécurité est incontournable. Les utilisateurs et utilisatrices veulent connaître avec certitude le montant de leur crédit payé, comme dans un casino physique, et non se trouver soudain face à un solde nul.

De plus, à leur inscription, les joueurs et joueuses doivent communiquer des informations personnelles sensibles – telles que leur nom, leur adresse et leurs informations de paiement – qui représentent une cible de choix pour les cybercriminels. Les développeurs et développeuses d’une application de ce type doivent donc accorder une importance primordiale à la sécurité de l’application ainsi que de l’ensemble des données personnelles qu’elle traite.

Les jeux proprement dits sont concernés par d’autres caractéristiques de sécurité : il convient notamment d’assurer que les jeux ne démarrent pas automatiquement ni immédiatement l’un après l’autre afin que les utilisateurs et utilisatrices ne misent pas leur crédit à leur insu. C’est d’ailleurs ce qu’exige le traité d’État, qui prévoit que chaque jeu et chaque partie ne puissent commencer qu’après confirmation expresse de la ou des personnes qui jouent.

4. Des caractéristiques bonus

Pour les créateurs d’applications de jeux de hasard, fidéliser la clientèle représente un réel problème. D’après une étude de l’entreprise Feefo, 96 % des joueurs et joueuses changent de site de paris chaque année. Pour plus d’un cinquième, c’est tous les trois à cinq mois.

Afin de maintenir les utilisateurs et utilisatrices dans de bonnes dispositions et de continuer à améliorer leur expérience de jeu, leur offrir des bonus pour l’utilisation de l’application de casino est donc une bonne idée. Ceux-ci peuvent se présenter sous des formes très diverses, depuis des jeux gratuits sur des automates virtuels jusqu’aux programmes de fidélité, qui vont croissant avec la durée d’utilisation. Le tirage au sort de bonus constitue aussi un bon moyen d’entretenir l’intérêt des joueurs et joueuses.

Sur le plan légal, il n’existe que peu de dispositions à ce sujet. Ainsi, les publicités et actions promotionnelles ne doivent pas être présentées aux utilisateurs et utilisatrices inscrits sur liste noire, par exemple en raison d’un risque élevé d’addiction.

5. Un design 3D adapté

On attend d’un casino physique un intérieur spécifique et moderne ainsi que des tables de jeu et des automates propres. C’est également valable pour les casinos virtuels. Pour éveiller au mieux chez les joueurs et joueuses le sentiment de se trouver dans un vrai casino, les développeurs et développeuses doivent accorder une attention particulière aux éléments de design 3D.

Pour ce faire, ils doivent connaître très exactement les exigences actuelles en matière de design afin de doter leur casino virtuel d’un style contemporain. Les designs 3D incluent souvent des animations et celles-ci doivent donc être testées sur différents appareils, surtout les moins performants. On s’assure ainsi que les animations se déroulent avec fluidité, sans interruptions – l’expérience de jeu en est encore améliorée.

Par ailleurs, la prudence est de mise : selon le traité d’État, il n’est pas possible de proposer les jeux courants pour lesquels la présence d’un banquier est nécessaire dans un casino physique (roulette, black jack, baccara, etc.), et qui sont déjà adaptés en 3D de façon fantastique par des applications destinées à d’autres marchés.

6. Des normes de service à la clientèle élevées

La plupart des casinos en ligne sérieux doivent tout mettre en œuvre pour s’assurer que leurs joueurs et joueuses prennent plaisir à jouer, sans bugs intempestifs. Si un cas critique se produit malgré tout, le service à la clientèle doit être immédiatement disponible et en mesure d’offrir son aide. Cela vaut en particulier lorsque la perte d’argent subie par des joueurs ou joueuses est erronée.

Une FAQ permettant d’éclaircir des questions par anticipation représente le degré minimum d’un bon service. Un service à la clientèle disponible à toute heure par téléphone, courriel et formulaire en ligne est aussi nécessaire afin d’apporter une aide supplémentaire en cas de questions et de problèmes. En outre, les développeurs et développeuses peuvent renforcer leur service à la clientèle en intégrant un assistant virtuel. En ce cas, il faut toutefois veiller à ce qu’il puisse être testé de façon approfondie afin d’en garantir le bon fonctionnement.

7. Une offre multilingue

Si l’application est également destinée à des utilisateurs et utilisatrices non germanophones, la traduction est obligatoire. La langue anglaise est le minimum requis pour une telle application ; des langues supplémentaires ouvrent également des groupes-cibles supplémentaires. Par ailleurs, il n’est pas question de réaliser de fausses économies sur la traduction : des textes mal traduits nuisent à l’offre dans son ensemble, lui donnant une image bas de gamme, voire douteuse. À cette fin, il est indiqué de soumettre l’offre multilingue à des testeurs et testeuses de langue maternelle.

Soumettre les fonctionnalités à des tests approfondis

La légalisation en Allemagne des jeux de hasard en ligne y donnera un élan considérable aux applications de casino virtuel. On peut s’attendre à ce que de plus en plus de développeurs et développeuses pénètrent ce marché en apportant de nouvelles applications. Pour optimiser l’expérience utilisateur tout en observant les dispositions légales, les fonctionnalités listées précédemment peuvent être très utiles.

Toutefois, avant de mettre en ligne sa propre application de casino, il est nécessaire de la tester de façon approfondie concernant ces fonctionnalités ainsi que sa réception auprès de l’utilisateur ou l’utilisatrice. Pour les exploitants de jeux de hasard en ligne, les composantes variables à prendre en compte sont nombreuses – il importe de tester toutes les fonctionnalités auprès d’utilisateurs et d’utilisatrices réels. Vous en apprendrez davantage dans l’E-Book « Trois clefs pour fidéliser la clientèle à destination des exploitants de sites de paris et de casinos en ligne »


Ressources supplémentaires que vous apprécierez :